"Sans la musique, la vie serait une erreur."
(Friedrich NIETZSCHE)
1992 - K7 FRANÇAIS LATIN 1995 - CD ALBUM FRANÇAIS ESPAGNOL 1998 / 1999 - CD ALBUM FRANCAIS ESPAGNOL ITALIEN 2004 - CD DEMO 7 TITRES + 3 2005 - CD SINGLE FRANÇAIS ESPAGNOL 2006 - CD SINGLE PROMO ALLEMAND
1992 - K7 FRANÇAIS LATIN 1995 - CD ALBUM FRANÇAIS ESPAGNOL 1998 / 1999 - CD ALBUM FRANCAIS ESPAGNOL ITALIEN 2004 - CD DEMO 7 TITRES + 3 2005 - CD SINGLE FRANÇAIS ESPAGNOL 2006 - CD SINGLE PROMO ALLEMAND
2007 - CD SINGLE PROMO ESPAGNOL 2007 - CD SINGLE PROMO PORTUGAIS 2007 - CD SINGLE PROMO HEBREU 2007 - CD SINGLE PROMO ARABE 2007 - CD SINGLE PROMO ANGLAIS 2007 - CD SINGLE PROMO SERBE CROATE RUSSE
2007 - CD SINGLE PROMO ESPAGNOL 2007 - CD SINGLE PROMO PORTUGAIS 2007 - CD SINGLE PROMO HEBREU 2007 - CD SINGLE PROMO ARABE 2007 - CD SINGLE PROMO ANGLAIS 2007 - CD SINGLE PROMO SERBE CROATE RUSSE
2007 - CD SINGLE PROMO ISLANDAIS FINNOIS 2008 - CD SINGLE FRANÇAIS ESPAGNOL JAPONAIS 2008 ENREGISTREMENT PRIVÉ 2007 - DVD DUEL
2007 - CD SINGLE PROMO ISLANDAIS FINNOIS 2008 - CD SINGLE FRANÇAIS ESPAGNOL JAPONAIS 2008 ENREGISTREMENT PRIVÉ 2007 - DVD DUEL
« Bravo pour ce joli vibrato et cette voix légère de contre-ténor. J’espère qu’elle vous emmènera loin… » 
(Armande ALTAÏ, le 14 Mai 2010)

TOUT A COMMENCÉ DANS LES ANNÉES 70...

En 1979, Franck MEDINA a 5 ans. Sur une bande de l'époque, son père a la bonne idée de faire un enregistrement du petit Franck qui semble déjà passionné par le chant et la musique. Il interprète à ce moment là, avec sa voix enfantine placée de manière très juste, les génériques de ses dessins animés préférés ainsi que des chansons apprises à l'école maternelle.

En 1987, Franck a 13 ans. Il commence à écrire des textes de chansons. Il décide d'enregistrer lui-même sur cassette, avec les petits moyens techniques dont il dispose, quelques succès de ses artistes préférés.

En 1988, il écrit un premier texte de chanson qui porte le titre «Tu as acquis ma vie, tu as conquis mon cœur» dont une partie sera réutilisée pour créer sa première vraie chanson trois ans plus tard.

En 1991, le petit Franck a bien grandi. Il crée de nouveau une cassette de sa propre composition intitulée « Ritmos 1991 », sur laquelle il reprend avec sa voix particulière les grands succès du groupe espagnol MECANO, très à la mode à l'époque.

Tous ces enregistrements, réalisés entre 1979 et 1991, existent encore aujourd'hui à titre d'archives.

Le 10 Février 1992, Franck doit subir une amygdalectomie dans l'urgence, s'il veut pouvoir continuer à exercer sa passion.

Onze jours plus tard, il enregistre sa première chanson officielle avec Jacques ANDRIAMAMPIANINARIVO au Studio AZALA SON de Dijon. Il en a écrit le texte à la suite d'une déception amoureuse. La chanson s'intitule «Si partir, c'est mourir...» Cette maquette sera reprise telle quelle pour être incluse en onzième position sur l'album « Te tuer pour mieux t'aimer » qui sortira le 22 Novembre 1995 en Bourgogne et en région Rhône-Alpes.

Entre 1998 et 2005, Franck crée de nouvelles chansons en collaboration avec le compositeur alicantin David PÉREZ ALCARAZ. Dès 2006, une nouvelle collaboration musicale débute avec le compositeur, guitariste et arrangeur valencien Rober SANX.

La voix de Franck a, dès le début, une sonorité toute particulière. Elle est très haute. Franck se révèle en fait contre-ténor. Une différence qu'il va devoir assumer et gérer avec le temps. Car il n'est jamais facile de chanter avec ce type de voix, lorsque l'on est un homme (parfaitement constitué, du reste !), même dans les années 2000...

Une voix spéciale, mais aussi très fragile qu'il faut absolument protéger, car elle peut se comporter comme un véritable baromètre. Les cordes vocales de Franck peuvent être plus ou moins capricieuses selon les changements climatiques, le taux d'humidité de l'air ambiant, par exemple.

Seule la voix chantée de Franck est haute. Cette particularité ne se remarque pas dans sa voix parlée.

Franck est autodidacte. Il ne sait pas lire la musique et ne chante qu'à l'instinct et à l'oreille. La chanteuse Anastacia déclara un jour la même chose lors d'une interview.

La voix de Franck est aussi communément appelée voix de fausset. Voici la définition de l'Académie française à ce propos :

FAUSSET (VOIX DE) : 1 / Technique vocale qui n'utilise que le registre de la voix masculine résonnant dans la tête et situé dans l'aigu. 2 / Chanteur qui possède naturellement une voix placée dans ce registre. AUTRE DEFINITION : Le fausset - ou voix de fausset (falsetto, en italien) - est une technique vocale utilisant le registre le plus aigu - parfois appelé registre de tête, registre léger, ou encore voix de tête - obtenu en empêchant la contraction normale des cordes vocales. Le terme est surtout appliqué aux chanteurs de sexe masculin, ceci afin de bien distinguer ce type d'émission de voix de la technique opposée, plus habituelle, utilisant la voix de poitrine - ou registre de poitrine -, souvent considérée comme culturellement plus naturelle. La voix de fausset est plus ou moins puissante selon le chanteur, mais d'un timbre agréable. Son ambitus (étendue), relativement court, se rapproche de celui du contralto féminin.


Franck a déjà enregistré en : Français, Anglais, Allemand, Espagnol, Italien, Portugais, Grec, Hébreu, Arabe, Serbe, Croate, Islandais, Finnois, Russe, Japonais et Latin.


UN GRAND SOUVENIR... UN JOUR DE SEPTEMBRE 2001, QUELQUE PART EN ALLEMAGNE :

Le 8 Septembre 2001, Franck participe à Hambourg au concours de la OGAE-Eurovision Germany. Il est le seul étranger à chanter dans une autre langue que l'allemand, en l'occurrence le français, seul et sans le soutien de fan-clubs ou d'amis, dans la salle.

Il finit à la 4ème place (sur 14 participants) à seulement un point d'écart avec le gagnant de la troisième place, avec l'interprétation de «Je n'ai que mon âme». L'interprète originale, Natasha Saint-Pier, ayant obtenu pour la France le même rang de qualification à l'eurovision 2001, avec cette chanson. Dans le règlement du concours, seuls les trois premiers gagnants doivent rechanter leur chanson. Mais cette fois, parce que le public a aimé, il demande que Franck, le quatrième, puisse également rechanter «Je n'ai que mon âme».

Compte-tenu de la tessiture vocale particulière de Franck et comme rien à ce sujet n'avait été divulgué au public avant le concours, l'étonnement fut à son comble dans la salle. Certains apprécièrent beaucoup la nouveauté, d'autres moins. Quelques invités pensèrent même, au début de la chanson, qu'il s'agissait d'un play-back avec la voix de Natasha Saint-Pier, ce qui n'était bien sûr pas le cas. La surprise générale du public ressort ainsi dans les commentaires très positifs du magazine allemand Eurovoice de Février 2002 :

[...] Den vierten Platz (wie auch das Original beim diesjährigen Contest) belegte Franck Medina aus Frankreich. Eine wunderbare, außergewöhnliche Stimme, mit der er «Je n'ai que mon âme» zu Gehör brachte. Insbesondere die Höhen, in die er sich stimmlich treffsicher vorwagte, nötigte allen ungläubiges Kopfschütteln ab. [...]

Autrement dit :

[...] La quatrième place (tout comme l'interprète originale au Concours Eurovision de cette année) revient à Franck Medina en provenance de France. Une voix merveilleuse et inhabituelle, avec laquelle il a amené «Je n'ai que mon âme» à l'oreille du public. Les hauteurs dans lesquelles il s'est vocalement aventuré de manière sûre, ont, en particulier, arraché à tous d'incrédules hochements de tête. [...]